Rechercher
  • EMC - Charlotte Selve

70 ans de la République populaire de Chine !

Venez découvrir notre actualité politique et économique sur la Chine





Source : Asialyst.com


Le saviez vous ?


Le jour de la fête nationale Chinoise a été célébré ce 1e octobre 2019. Il célèbre le jour où le leader Mao Ze Dong a proclamé la naissance du communisme Chinois à Pékin, place Tian An Men.


Ces 70 ans sont importants pour la Chine car ils sont la preuve de sa pérennité et témoignent de sa puissance économique. Pour appuyer ce constat, la Chine actuellement dirigée par le président chinois Xi Jing Ping, réitère son objectif de devenir la 1ere puissance mondiale d'ici 2049.


Sa volonté de devenir la 1ere puissance mondiale semble être sur la bonne voie. En effet, pour le devenir, la Chine s'appuie sur son PIB qui a fait preuve d'une forte progression passant de $8,5 milliards à $14,2 milliards en 2019. Restant cependant loin derrière les Etat-unis dont le PIB est supérieur de 38% du haut de son $21,3 milliards (selon le FMI). Il n'est donc pas étonnant la Chine attire $130 milliards de dollars d'investissements étrangers chaque année. On peut aussi considérer que la Chine a déjà partiellement réussi son objectif en occupant la première place sur le podium mondial en terme de population avec un chiffre s'élevant à 1,38 milliards d'habitants soit 18,2% de la population mondiale ! Accueillant déjà plus de 2 millions de millionnaires. De plus, surnommée "Usine du monde" la Chine est aussi leader en exportation de biens manufacturés.



Il est intéressant de noter que dans sa croissance fulgurante, la Chine investit un montant et un temps colossaux à la recherche et au développement de secteurs très stratégiques. Le pays se concentre notamment sur le développement des technologies de l'#intelligenceartificielle, des #batteriesélectriques, du #bigdata et de l'#aérospatial (Challenge, 2019, n°624). Et c'est entre autre ainsi qu'elle est devenue le foyer de géants du numérique : Alibaba (filiale francaise : alliexpress. Capitalisation de $170,34 sur la bourse du NYSE. Dénominatif boursier : BABA), Tencent (wechat, wechat pay), JD.COM (équivalent de Amazon), Baidu et Xiaomi (smart phones). Ces entreprises chinoises sont devenues rapidement des géants mondiaux rivalisant de puissance avec leurs équivalents occidentaux du GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Il faut aussi suivre de près l'évolution des startups 'licornes' à haut potentiel comme : BATX (Uber chinois), et Iqiyi (site de publication de vidéos en ligne). On peut aussi mentionner Huawei, qui malgré son implantation déjà solide sur le marché européen, subit de strictes restrictions sur le territoire américain depuis avril 2019. Cela démontre son influence majeure sur le marché et l'ampleur de la peur qu'elle génère chez ses concurrents occidentaux privés et étatiques.


Enfin, comme tout pays en croissance rapide, son progrès est accompagné de conséquences dangereuses sur le plan économique et social. En effet, la Chine repose son modèle économique sur une stratégie commerciale capitaliste très concurrentielle. Mais elle demeure sur le plan politique et social, un pays ultra-dirigiste. Très planifiée, la Chine prends parfois des mesures peu éthiques. Il faut entendre par là la mise en place de certaines initiatives comme celle, récente, du système de #créditsocial. Système inédit que l'on pourrait comparer au credit-score américain si ce n'est que celui ci est plus axé sur l'aspect bancaire et a des conséquences moins contraignantes car il reste limité à des conditions financières. Alors que la version chinoise du crédit social est un élargissement de ce contrôle et s'étends à l'entourage de l'individu concerné. Cette initiative appliqué sur l'ensemble des citoyens du territoire et sur l'ensemble des acteurs économiques du pays noterait les individus sur des centaines de facteurs répartis dans une trentaine de domaines généraux tels que la fiscalité, les conditions de travail, la vie familiale etc. Il a pour effet qu'en cas de comportements estimés 'non conformes' aux valeurs et/ou aux règles du pays, les citoyens chinois seraient sanctionnés. Cette sanction peut prendre une forme pénale ou une forme sociale. La sanction sociale est une privation ou une restriction de certains droits comme l'accès à certains produits et services ou le droit à certaines activités. Ex : l'accès aux bons établissements scolaire, métiers.



Peut-on alors réellement penser comme le politologue Willy LAM (sinologue de la Jamestown Fondation) que la Chine fait aujourd'hui figure de "maitre du jeu" sur le plan mondial ? Et qu'en sera t-il de demain ?


Dites nous ce que vous en pensez !



Source : Directe.ma

45 vues
 

12 rue Belgrand, Levallois-Perret

©2019 par EMC - ESPI MONDE CHINOIS. Créé avec Wix.com